La Marelle

 

Ma proposition artistique principale, la Marelle, est un solo de cirque (acrobatie dansée) intitulé « la Marelle« , comme l’oeuvre de l’écrivain Julio Cortàzar dont je me suis inspirée.

Mon désir est de mélEva Luna cirque la marelleanger les langages artistiques (l’acrobatie, la danse, la poésie…) pour donner une autre vision du penser littéraire. Une vision qui passe non plus par l’esprit rationnel mais par l’énergie du corps.

L’objectif de ma performance est de faire bouger dans le vrai sens du terme, de l’interpréter corporellement.

J’offre une autre manière de se rapprocher d’un des grands classiques de la littérature sud-américaine. J’ai choisi de ne pas le traduire en français mais dans une langue encore plus universelle, celle du corps.

Les mouvements acrobatiques constituent le langage artistique alternatif à l’écriture de l’écrivain argentin; le texte devient l’univers sonore sur lequel se déroule le spectacle.

Pour lire la fiche technique, cliquez ici.